DNA COMPUTING RESEARCH BASEL

BIOELECTRONICS CORRIDOR BASEL

ELECTRONIC METROPOLITAN AREA BASEL

OU UNE ETUDE DES CLUSTERS DE LA REGION BÂLOISER├ęsultat de recherche d'images pour "illuminati"

 

 

AUJOURD’HUI, REALISATION DE LA BIO VALLEY, DEMAIN (PROPOSITION) “ELECTRONIC METROPOLITAN AREA BASEL”?

 

 

Aujourd’hui, on est en train de réaliser la Bio Valley dans le Rhin Supérieur, donc la spécialisation de cette région dans les biotechnologies. Demain, je propose d’allier la micro mécanique et l’électronique du Jura à la Bio Valley. Donc : quand l’axe nord-sud de développement en biotechnologies rejoint le “cluster” (grappe de spécialisation industrielle ou tertiaire) de l’arc jurassique à Bâle au moment de l’aube de la révolution industrielle de la robotique mobile.

 

LA ROBOTIQUE MOBILE ET L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

 

 

Permettre  de concevoir des automates fonctionnant à base de super calculateurs, à partir de connaissances en biologie, biochimie, chimie, physique, mathématiques et sciences en ordinateurs devient alors le thème commun pour l’avenir de l’évolution de l’aire géographique autour du Jura et du Rhin sud. 

Il faut noter qu’une nouvelle branche industrielle est déjà née : la nouvelle économie de  l’industrie  des services de la robotique.  Selon  des  experts,  l’industrie d’androïde pourrait devenir la plus grande industrie du XXI ème siècle. 

Au milieu de ce siècle ou même déjà avant, elle  rivalisera  avec  l’industrie automobile,  sans  oublier que le Jura est une région ou l’industrie automobile (surtout autour de Sochaux) a un rôle primordial :

de l’automobile à l’automation ?

     

Les investissements d’après les experts devraient commencer dans ce domaine  au niveau industriel et des services dès ce jour pour ne pas manquer cette nouvelle ère de l’économie. Il faut savoir qu’au début des années 2000, les robots sont au stade de  ce  que  l’ordinateur  a  été  en 1980. La robotique touche différents marchés, et permet de moderniser l’industrie présente dans la région bâloise dans  le  domaine médicale, de l’industrie mécanique et automobile.

 

Il existe actuellement quatre types de robots :

-  téléguides

-  programmables

-  autonomes

-  LARI (limited authority render control).

 

Certains scientifiques voit six domaines de la recherche, qui contribuent à l’élaboration d’un tel « animat » :

 

1.  ETHOLOGIE (éthogramme, lois comportementales, modèle de sélection de l’ action, …)

2.  PSYCHOLOGIE (perception, apprentissage, mémoire, émotion, …)

3.  BIOLOGIE (génétique, physiologie, développement, évolution, …)

4.  ROBOTIQUE (architectures physiques, environnement réel, …)

5.  INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (modèles computationneles des processus cognitifs)

6.      VIE ARTIFICIELLE (principes d’ autonomie, algorithmes génétiques, …)

 

> l’accélération des capacités calculatoires

 

Les scientifiques tendent à croire que, tel l’inconscient de l’intelligence artificielle est le calcul, les lois de l’univers se laisserai aussi calculer. Ainsi, on retrouve dans cette approche une notion du « tout quantifiable ».

Or, il n’est pas envisageable de quantifier les émotions.

Il est probablement important de contribuer à faire évoluer les capacités calculatoires d’ordinateurs, qu’il soit au silicium, quantique (optique, à base de gênes ou moléculaire) ou autres dans l’avenir.

Ce qui semble intéressant aujourd’hui, c’est qu’on arrive à faire calculer un ordinateur à partir d’élément structurel organiques vivants.

On a crée de minuscules ordinateurs programmables à partir de molécules biologiques. Les entrées, les sorties et les logiciels sont faits de molécules d’ADN.

Comme support matériel, on utilise deux enzymes naturelles qui agissent sur l’ADN. En solution, toutes ces molécules travaillent sur la molécule d’entrée pour créer la molécule de sortie, formant une simple machine à calculer, qu’on considère comme un automate fini.

Mettre en place une matrice complexe en mesure d’apprendre permettrait à  ce que ces automates connaissent leurs propre évolutions, une fois mise en place, donc transmises par nos connaissances.

Permettre de concevoir des automates fonctionnant à base de super caluculateurs, à partir de connaissances en biologie, biochimie, chimie, physique, mathématiques et sciences en ordinateurs devient alors le thème commun pour l’avenir de l’évolution de l’aire géographique autour du Jura et du Rhin sud.

 

Il faut noter qu’une nouvelle branche industrielle est déjà né : la nouvelle économie de l’industrie des services de la robotique. Selon des experts, l’industrie d’androïde pourrait devenir la plus grande industrie du XXI ème siècle.

Au milieu de ce siècle ou même déjà avant, elle rivalisera avec l’industrie automobile, sans oublier que le Jura est une région ou l’industrie automobile (surtout autour de Sochaux) a un rôle primordiale : de l’automobile à l’automaton ?



Gratis Homepage von Beepworld
 
Verantwortlich für den Inhalt dieser Seite ist ausschließlich der
Autor dieser Homepage, kontaktierbar über dieses Formular!